Récupération de Donnèe
19.9 C
Nice
25 juin 2024

Kaotik 747 met en lumière les travailleurs de l’ombre dans son clip

Inès Scharff
Inès Scharff
Journaliste et coordinatrice des publications pour Nice Premium depuis janvier 2022

Derniers Articles

En novembre dernier, l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine a remis à la Direction de la Propreté de Nice, le Grand Prix National 2022 des actions en matière de propreté pour une communication innovante.

Suite au succès du clip « Projet 18 » qui avait pour objectif de dénoncer les violences contre la police, les pompiers et le personnel du SAMU, la mairie de Nice a souhaité renouveler l’expérience. Ce nouveau projet intitulé « Papa » sensibilisera cette fois-ci aux incivilités auprès des personnes qui œuvrent pour la propreté de notre ville.

Sensibiliser la jeunesse

Ce clip permettra de mettre en lumière le travail de l’ombre réalisé par les agents de Propreté, combattre les incivilités qu’ils rencontrent quotidiennement et sensibiliser le public au respect de l’environnement en adoptant des gestes propres.

La Direction de la Propreté avait choisi de se tourner vers ce vecteur original afin de toucher un public plus large, car en effet la musique, et plus particulièrement le rap, saura se faire comprendre par la jeunesse et ainsi leur transmettre un message en les amenant à la réflexion.

Un texte signé Kaotik 747

Karim, connu sous son pseudonyme Kaotik 747, est un rappeur niçois très engagé et dévoué à des causes. Après avoir été tout naturellement choisi par la mairie de Nice, il s’est donc lancé dans l’écriture d’un texte, accompagné du compositeur de la musique, John Cabz. Concernant le clip, il a été réalisé par Frank Liotardo et le co-réalisateur Didier Deschamps, qui avaient eux aussi participé au premier projet.

L’enjeu de cette mini-campagne de sensibilisation est d’être juste afin de ne pas être trop moralisateur lors de la transmission du message, l’équipe a alors misé sur l’émotion. Ainsi, le clip relate une journée type d’un père travaillant comme agent de Propreté, mais ce, au travers les yeux de sa fille. Nous suivons donc son quotidien et l’enseignement qu’il essaie de transmettre à son enfant.

En immersion

Pour composer cette nouvelle chanson, Kaotik 747 et les réalisateurs se sont immergés dans le quotidien des agents de la Direction de la Propreté de manière à mieux comprendre les difficultés et les peurs auxquelles ils font face. Durant plusieurs jours, ils sont rentrés dans leur peau et ont découvert leur quotidien à leurs côtés. Ils ont ainsi pu constater la qualité du travail ainsi que l’implication professionnelle qu’ils accomplissent quotidiennement pour rendre la ville propre en la débarrassant de trop nombreux déchets jetés au sol.

Les agents de Propreté attendent beaucoup de ce clip et espèrent enfin être regardés avec « des yeux de respect ». Il convient également de souligner que les figurants ne sont pas des acteurs, mais bel et bien les travailleurs niçois.

En attendant la sortie de « Papa » début 2023, nous vous invitons à découvrir ou bien redécouvrir l’ancien clip « Projet 18 ».

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages