Récupération de Donnèe
16.8 C
Nice
19 avril 2024

Il y a 15 ans, Christian Estrosi était élu maire de Nice

Lorenzo Sinic
Lorenzo Sinic
Journaliste pour Nice Premium depuis Juillet 2021. Responsable de la publication et des podcasts de Nice Premium. Rédacteur principal pour les catégories "Sport" et "OGC Nice".

Derniers Articles

15 ans jour pour jour après son élection en tant que maire de la capitale azuréenne.

Après une carrière de motocycliste professionnelle, c’est en 1983, à l’âge de 28 ans, que Christian Estrosi commence sa carrière politique dans sa ville natale avec son élection en tant que conseiller municipal (puis adjoint aux sports) de Jacques Médecin.

Après 6 années à ce poste, il entame une carrière politique départementale (Directeur du comité départemental de la fédération RPR ; Député puis Président du Conseil général des Alpes-Maritimes) qui le mèneront à œuvrer sur le plan régional (successivement Conseiller, Vice-président puis Président de la région PACA). Par la suite Christian Estrosi a occupé différents postes d’échelle nationale sous les gouvernements de Dominique de Villepin (​​comme Ministre délégué à l’Aménagement du territoire) et de François Fillon (en tant que Secrétaire d’État chargé de l’Outre-mer puis comme Ministre chargé de l’industrie).

C’est en octobre 2007 que Christian Estrosi revient au premier plan à Nice, en annonçant sa candidature à la mairie de Nice. Au second tour du scrutin municipal, le 16 mars 2008, il arrive en tête avec 41,33 % des suffrages, face à Patrick Allemand (PS) et au maire sortant, Jacques Peyrat (Divers Droite). Il est officiellement élu maire de Nice par le nouveau Conseil municipal le 21 mars 2008. Candidat à un nouveau mandat de maire aux élections municipales de 2014, sa liste arrive de nouveau en tête au second tour avec 48,61% des voix.  De Juin 2016 à mai 2017, il a été contraint par le cumul des mandats de laisser son écharpe à Philippe Pradal. 11 mois et deux jours après sa démission, il retrouvait son poste de premier magistrat.

Déjà tourné vers les municipales de 2026, Estrosi sera sûrement candidat à un troisième mandat. La gestion et la finalité de certains projets comme la destruction d’Acropolis, le prolongement du Paillon, l’extension du Tram ou encore l’aménagement de la voie Mathis pèseront lourd dans la balance.

Auteur/autrice

  • Lorenzo Sinic

    Journaliste pour Nice Premium depuis Juillet 2021. Responsable de la publication et des podcasts de Nice Premium. Rédacteur principal pour les catégories "Sport" et "OGC Nice".

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages