Récupération de Donnèe
22.3 C
Nice
25 juin 2024

« Il faut réduire les déchets à la production pour qu’on n’ait moins d’emballages »

Derniers Articles

© DR
© DR
Nice Premium : Que pensez-vous de la politique de la Ville en matière de gestion des déchets ?

André Minetto : Il y a différentes thématiques. Tout d’abord, il faut réduire les déchets à la production pour qu’on n’ait moins d’emballages. C’est ce qui se passe par exemple quand on achète en magasins bios. On aura des emballages dégradables, peu de cartons, quasiment pas de plastique, pas de suremballage. Moins il y a d’emballages, moins il y a de déchets déjà quand on achète un bien, moins on aura à jeter ensuite. Ensuite, il y a la durée du bien et au niveau alimentaire il y a la technique du compostage, une utilisation des déchets ménagers et alimentaires, qui est quelque chose d’intéressant. À ce titre, une chose est bien : la Ville de Nice distribue des composteurs pour les personnes qui ont des jardins mais il faut avoir un jardin pour avoir un composteur. Alors que l’on a quand même une production de déchets quand on a une famille de deux, trois, quatre personnes qui permettrait d’avoir des petits composteurs même en appartement. Au niveau des déchets, on a deux façons de traiter, soit en décharge, soit en incinération. Le système de décharge est mauvais. En plus, on va mettre nos déchets à l’extérieur du département. Par exemple, dans les Bouches-du-Rhône. On se décharge de nos déchets à l’extérieur de notre département. Ensuite, l’incinération est encore pire, car il y a un problème de toxicité avérée. Il y a un risque sanitaire important. C’est une solution catastrophique. Tant que la politique de la Ville est basée sur l’incinération et sur les décharges, c’est insuffisant et négatif.

NP: Pensez-vous que la Ville sensibilise suffisamment les habitants au tri sélectif ?

AM : Un tri sélectif a été installé. C’est moyen et il semble que l’on se repose là-dessus. Il n’y a pas forcément un suivi après et une amélioration du tri sélectif avec plusieurs poubelles. Le résultat est moyen.

NP : Selon vous, quelles actions faudrait-il mener pour responsabiliser davantage les citoyens au tri sélectif ?

AM : Leur montrer déjà le coût pour une collectivité et la part des impôts locaux. Ça a un coût très important l’élimination et le transport des déchets. Et ensuite leur montrer le coût écologique. Quand on transporte nos déchets à Marseille, par exemple, ça se fait par camion. Donc, il y a un coût carbone et financier important. C’est un élément non négligeable. Voir qu’on produit 517 kilos de déchets par an et par personne est quelque chose d’énorme. Ces transports par camions, par exemple dans les Bouches-du-Rhône vont coûter 3 millions d’euros par an au département.

NP : Quelles actions préconiseriez-vous pour une meilleure gestion des déchets ?

AM : Déjà agir sur les consommateurs pour qu’ils achètent des choses moins suremballées. Inciter aussi les producteurs à moins emballer, moins suremballer. Éviter les plastiques, tout ce qui n’est pas biodégradable. Maîtriser les déchets et ensuite les réutiliser de façon plus importante.

NP : Justement, pouvez-vous me dire pourquoi il est important de trier ses déchets ?

AM : Pour les valoriser, parce que ça a un coût quand on les fait partir en fumée. Il y a un coût énergétique. Ensuite, il y a des dépenses importantes pour les collectivités. Moins on a de déchets, plus on les réutilise et on les valorise, mieux c’est.

NP : Pensez-vous que les Niçois sont conscients qu’il faille trier ses déchets ?

AM : il faut expliquer. Si on l’explique au citoyen, il est apte à comprendre et il le fera plus volontiers. Il ne faut pas lui imposer lui dire que ça va coûter plus cher. Il faut de la pédagogie. Trier ses déchets n’est pas quelque chose de forcément naturel. Ça commence à se faire mais on voit qu’il y a des personnes qui râlent un petit peu. Le coût du traitement des ordures ménagères augmente et on demande aux personnes de trier. Il faut aussi avoir un côté pédagogique.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages