Récupération de Donnèe
18.6 C
Nice
20 mai 2024

Faut-il supprimer l’heure d’hiver ?

Derniers Articles

Dans la nuit de samedi à dimanche, près de 700 millions d’européens ont retardé leurs horloges de soixante minutes. Un passage à l’heure « d’hiver » qui est loin de faire l’unanimité, notamment chez les commerçants, les enfants, les automobilistes ou bien encore les ouvriers travaillant en extérieur. Faut-il, et peut-on envisager, supprimer ce changement d’horaire ?


« Cette nuit, nous allons gagner une heure de sommeil… ». Comme chaque année à la même date, la traditionnelle formule annonçant le passage à l’heure d’hiver était sur toutes les lèvres, à commencer par celles des journalistes. Mais pour beaucoup, cette heure de repos supplémentaire est bien la seule bonne liée à un changement d’heure qui semble créer plus de problèmes qu’il n’apporte de solutions.

lever_de_soleil.jpg Inaugurée en France en 1976 en pleine crise pétrolière, l’heure d’été est apparue pour des raisons économiques et énergétiques : une heure de soleil en plus, c’est (en théorie) une heure de chauffage et d’éclairage en moins. Les années qui ont suivi la mise en place de cette mesure ont confirmé ce principe. Mieux, les Français ont immédiatement adopté ces soixante minutes de luminosité supplémentaire.

Car il est difficile de trouver quelque inconvénient à avancer nos montres d’une heure : Une heure de plage en plus pour les vacanciers, une heure en plus de service en terrasse pour les bars et restaurants, une heure en plus à jouer dehors pour les enfants… Seuls les lève-tôt sont privés d’un peu de soleil le matin, mais objectivement, les conséquences sont moindres.

Pourquoi alors ne pas conserver l’heure d’été toute l’année ? Peut-être qu’aujourd’hui, tout le monde n’est pas favorable à une telle mesure. A l’heure où Bruxelles se pose de plus en plus en patron, une harmonisation européenne semble également compromise dans ce domaine.

A Londres, des spécialistes ont prouvé que le nombre de tués sur la route, et notamment les piétons, était toujours supérieur en novembre (heure d’hiver) qu’en octobre (heure d’été). En Ecosse et dans d’autres pays du Nord, on ne veut clairement pas de l’heure d’été toute l’année, car voudrait dire que le soleil ne se lèverait jamais avant 9h dans certaines régions.

En attendant les suites d’un débat qui sera peut-être un jour primordial (pour des raisons énergétiques), nous venons de passer à l’heure d’hiver. Et vous l’avez tous remarqué, il commence déjà à faire nuit à 18h00… Cela en rendrait presque certains mélancoliques, voire dépressifs. Vivement l’été !

Nicolas Pelazza

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages