Récupération de Donnèe
12.8 C
Nice
24 février 2024

Des visages et des pensées

Derniers Articles

On peut se demander pourquoi des jeunes garçons et des jeunes filles, âgés entre 16 et 22 ans, éprouvent le besoin ou l’envie de se présenter sur un podium pour défiler. Il existe autant d’explications que de candidats. Certains veulent faire de la mode leur métier et vivre grâce à leur beauté. D’autres considèrent cela comme un passe-temps et appréhendent ce concours avec curiosité.

Jérôme, Julien et Vincent
Jérôme, Julien et Vincent
C’est le cas de Vincent, un varois de 20 ans en licence STAPS : « J’ai juste répondu à un bulletin que j’ai trouvé dans un magasin H-Landers. Un peu pour le fun, j’ai envoyé des photos à l’agence Enjoy Models puis j’ai fait un casting à Hyères et me voilà sélectionné pour être ici et concourir. Je verrais où tout cela m’emmène mais mon objectif est d’être prof de sport. » Vincent n’a pas gagné. Mais il s’est amusé, a passé une bonne journée et il s’en souviendra.

C’est un peu la même philosophie pour ses deux camarades de jeu Julien (16 ans) et Jérôme (18 ans). Julien est encore au lycée. Il fait partie des benjamins du concours. « J’ai des personnes dans mon entourage qui sont dans ce milieu et ma copine est mannequin. Je voulais moi aussi goûter à la mode. J’ai aussi fait des photos quand j’étais enfant. L’avenir ? Je ne sais pas trop. Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard mais pourquoi pas continuer à faire des photos… »

Jérôme a été mannequin enfant dans l’agence Patricia Starke. Désormais adulte, il désirait revivre des séances photos pour apparaître à nouveau dans les magazines. Avec ce concours ce sera sûrement le cas. C’était un excellent moyen pour se faire remarquer. En attendant, Jérôme poursuit ses études. Il est en BTS Informatique.

Objectif différent pour Alina : « Je veux en faire mon métier. Mon ambition est d’être mannequin professionnel et de parcourir le monde ».

Alina
Alina
Alina, 18 ans, vient de Lituanie, vit à Aix-en-Provence mais ne parle pas encore Français. « Je suis ici pour gagner ». Alina connaît déjà les rudiments du métier. Elle appartient à une agence. Par conséquent, elle a déjà défilé, posé pour des photographes. Légitimement, elle ne peut pas être présente sur le podium du Palm Beach pour découvrir un métier qu’elle connaît. Derrière ce tempérament ambitieux se cache une passionnée de la mode. Elle aime ce milieu. Il suffit de l’entendre analyser et commenter la technique des défilés des garçons pour en être convaincu. Elle n’est pas sortie vainqueur de ce concours mais peut être satisfaite de sa prestation remarquable et à coup sûr remarquée par le jury de professionnels.

Enzo a 16 ans, tout comme Julien, il fait partie des benjamins du concours. Réservé, il dut surmonter sa timidité pour affronter les regards des spectateurs. Cette expérience lui servira dans la vie de tous les jours. Sa prestation a provoqué la fierté de son papa, ancien boxeur amateur : « C’est déjà très bien qu’il soit sélectionné pour la finale.

Enzo
Enzo
C’est déjà une victoire et puis il a passé une bonne journée. Il a appris, découvert. Pour un père, c’est flatteur de savoir que son fils plaît. Il aime ce milieu alors j’espère pour lui que l’agence Enjoy Models le contactera pour faire des photos et qu’il aura l’occasion de monter à nouveau sur un podium pour défiler».

Le concours d’Enjoy Models a rassemblé 30 candidats très différents, aucun ne se ressemblait tant un niveau physique que psychologique. Une caractéristique commune : ils aiment tous ce milieu. La réussite d’une vie c’est faire ce qu’on a envie de faire et le bonus c’est de pouvoir en vivre. Souhaitons à Enzo, Alina, Jérôme, Julien, Vincent et tous les autres candidats toute la réussite qu’ils méritent et qu’ils espèrent dans le milieu de la mode.

Vincent Trinquat

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages