Récupération de Donnèe
22 C
Nice
14 juin 2024

« Découvrir le monde avec les médias » avec la semaine de la presse dans les écoles

Derniers Articles

PICT0102.jpg « Nous relayons le message de l’importance des médias auprès des jeunes et nous les incitons à lire les journaux et aussi à écrire ». Jacqueline Quéhen, déléguée académique à l’éducation aux médias d’information, présente ainsi l’action du CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information). La quinzaine de la presse dans l’académie de Nice est le point d’orgue de travaux effectués tout le long de l’année scolaire. Le 29 mars, Journée des Journalistes Junior, sera la grande fête académique de la Quinzaine de la presse et des médias. De nombreux journalistes se déplaceront à La Garde dans le Var. Ivan Levai, Christophe Bourseiller, Philippe Val, Jean-Claude Allanic et Elisabeth Levy ont donné leur accord pour participer au JJJ. Des conférences et des ateliers sont prévus.

En 2006, la semaine de la presse et des médias a rassemblé plus de quatre millions d’élèves de la maternelle à l’université, 400 000 enseignants avec la participation de 1400 médias. Les mêmes chiffres seront atteints en 2007.
La semaine de la presse et des médias met en valeur les exercices des élèves. C’est une récompense. En effet, grâce à des partenariats et à du volontariat, de nombreux journalistes viennent à leur rencontre pour discuter de leur métier et répondre aux questions des collégiens ou écoliers. « Beaucoup d’élèves sont intéressés par les médias mais sans les connaître. Avec la Semaine de la Presse, ils peuvent comprendre le métier de journaliste par eux-mêmes en l’exerçant ou en demandant directement aux professionnels», précise Jean-Claude Hardouin recteur d’académie. Jacqueline Quéhen surenchérit sur l’importance de cette manifestation et de l’éducation aux médias : «Ils comprendront et analyseront mieux les médias. Le but n’est pas qu’ils deviennent journalistes mais simplement des citoyens. »

En organisant la semaine de la presse et des médias, l’Education Nationale prouve qu’elle a (enfin) pris conscience du rôle des médias. A l’IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres), seuls 6% des futurs enseignants reçoivent une formation aux médias. Un plan sur trois ans est mis en place pour remédier à cette carence de formation. Apprendre aux écoliers à bien lire, à bien comprendre les informations paraît indispensable. Les sources sont de plus en plus nombreuses et pas toujours fiables et les élèves doivent s’habituer à les confronter et à les comparer. La semaine de la presse et des médias remplit ce rôle et des opérations de ce genre seraient multipliées si les instituteurs et professeurs étaient davantage formés.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages