Récupération de Donnèe
17.4 C
Nice
2 avril 2023

Action, Lidl, Stokomani: ces enseignes discount attirent de plus en plus de nouveaux clients dans leurs boutiques

Derniers Articles

Action, le groupe néerlandais ambitieux célébrant ses dix ans d’existence en France cette année a procédé à l’ouverture de 80 à 90 magasins par an dans l’hexagone. Les autres enseignes sont aussi en grande ascension comme Lidl et Stokomani.

Le petit prix en force

Dans les traces de la chaîne néerlandaise Action, les établissements spécialisés dans le petit prix comme Lidl et Stokomani catalogue connaissent un essor fulgurant en France. Cela résulte des inquiétudes des Français quant à leur pouvoir d’achat et aussi grâce à l’amélioration de la consommation des Français qui privilégient le haut de gamme et les produits bon marché.

La France métropolitaine constitue le premier marché de ces magasins de type hard discount. En effet, Action, par exemple comptabilise 670 magasins environ sur les quelque 2 000 dans 10 pays européens, notamment la Belgique, les Pays-Bas, la Pologne et l’Allemagne entre autres.

Un principe simple

Les ventes des magasins hard discount comme Action, Lidl ou Stokomani ont connu une forte progression l’année dernière. La simplicité du principe est mise en avant avec 6000 références dans plusieurs catégories, notamment le bricolage, la décoration, le sport ou encore le multimédia. Et tout cela pour des prix généralement plus avantageux qu’en grandes surfaces selon les consommateurs.

Action est sans conteste le plus dynamique, mais il n’est pas l’unique spécialiste du bazar. Stokomani, Lidl et autres jouissent également de l’effet sablier, en témoigne tous les Catalogues promos tous tes magasins – promoaccro.fr. Stokomani, par exemple, compte 130 magasins en France et 650 millions d’euros de vente.

Les hypermarchés éclipsés

Selon un spécialiste de l’entrepreneuriat, la consommation en France serait en pleine polarisation, avec le haut du sablier d’un côté, représenté par le commerce premium caractérisé par la qualité opérationnelle, et de l’autre côté une offre à prix abordable.

Le format hypermarché est la principale victime de cette polarisation. En effet, les hypermarchés sont en retrait depuis plusieurs années en France. Les soft discounters comme Lidl, une enseigne d’origine allemande, est particulièrement dynamique en matière de parts de marchés.

Qu’il s’agisse d’alimentation ou d’habillement, les petits prix attirent davantage de français. La  hausse des prix qui grappille sérieusement le pouvoir d’achat des Français en est la cause.

Acheter malin

Environ 4 clients sur 10 affirment avoir l’impression d’acheter malin, tandis que 3 clients sur 10 affirment ne pas faire la distinction avec les magasins classiques. 2 clients sur 10 affirment avoir trouvé leurs marques préférées dans ces magasins. 4 personnes sur 10 avouent être fières de se rendre dans ces magasins, la moitié de ces personnes sont des ouvriers.

Les ouvriers sont ceux ayant le plus multiplié le nombre de visites depuis l’année 2020. En ce qui concerne particulièrement Lidl, ses sneakers ont bouleversé la toile. 43 % des internautes affirment en avoir entendu parler. Selon la majorité des consommateurs, ce type d’approche est cohérent avec son rôle de discounter. Et cela nonobstant le fait que certains ne sont pas séduits par ce type de produit.

- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages