25.7 C
Nice
11 août 2022
25.7 C
Nice
11 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Un durcissement des contrôles sous les yeux du préfet

2 min de lecture

Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes, était à Nice pour observer le renforcement des contrôles. Objectif : faire respecter le couvre-feu afin d’éviter un troisième confinement.


Suite aux annonces du Premier Ministre Jean Castex concernant l’évolution de la Covid-19, les contrôles sont renforcés dans les Alpes-Maritimes. Le département est l’un des plus touchés en France. Ainsi, les Alpes-Maritimes possèdent un taux de positivité de 9,1 %, et un taux d’influence de 447 pour 100 000 habitants. La situation demeure donc particulièrement inquiétante. Pour lutter contre la propagation du virus, les contrôles s’apprêtent à devenir de plus en plus sévères. Les commerces sont soumis à des règles spécifiques, et le couvre-feu reste en vigueur de 18h à 6h sur l’ensemble du territoire.

Après avoir été au centre commercial Nice-Etoile, Bernard Gonzalez, le préfet des Alpes-Maritimes, s’est rendu à la Promenade des Anglais, où des contrôles de police avaient lieu, afin de faire respecter le couvre-feu. « Il est important de mettre en place des contrôles pour montrer la détermination des pouvoirs publics à faire respecter les règles établies », reconnaît Bernard Gonzalez, particulièrement déterminé à l’idée de vaincre cette pandémie.

« Les jours et les heures qui viennent sont très importants »

Les dernières semaines démontrent une grande réflexion du côté de l’Etat. Souhaitant attendre les effets du couvre-feu sur l’évolution de la pandémie, le président de la République Emmanuel Macron hésite à prononcer un troisième confinement. Bernard Gonzalez veut à tout prix éviter cette hypothèse : « Il faut tout faire pour essayer de l’éviter. Si l’on ne fait rien, on ira vers des mesures plus drastiques. Les jours et les heures qui viennent sont très importants. »

Le préfet des Alpes-Maritimes connaît la situation délicate du département. « Je sais que c’est difficile, mais il faut respecter les règles pour faire basculer la tendance. Je compte sur la mobilisation de tous pour y arriver », explique Bernard Gonzalez. Les contrôles devraient donc être renforcés durant les jours à venir. Une nécessité pour tenter d’arrêter la propagation de la Covid-19 au sein du département.

à lire

Reportages