24.3 C
Nice
6 juillet 2022
24.3 C
Nice
6 juillet 2022
spot_img

Derniers Articles

Ukraine : Saint-Laurent-du-Var ouvre un local pour la collecte de dons

2 min de lecture

La métropole Nice Côte d’Azur souhaite apporter son soutien au peuple ukrainien. Pour cela, elle met en place plusieurs collectes de dons. La ville de Nice et celle de Cannes en ont organisé le week-end du 26 et 27 février 2022. À Saint-Laurent-du-Var, les personnes peuvent venir déposer leurs donations tous les jours de 10h à 17h à l’école maternelle Djibouti.


« Déjà si l’on peut offrir du temps c’est déjà ça », commente Béatrice Perez, une des bénévoles. Au milieu des sacs en plastique contenant des habits, des cartons de nourritures et autres sacs en tout genre, elle participe au tri des dons rapportés par les habitants.

img_20220228_124255.jpg

« C’est important », note Martine Sanguinetti. Il est naturel pour elle d’apporter des donations au local : « J’ai l’habitude, c’est dans mon esprit ! Ce matin, j’ai apporté des vêtements chauds. Là, j’ai fait des courses de première nécessité. Des produits pour se laver, du gel hydroalcoolique, des serviettes hygiéniques… Demain je reviendrai avec des produits pour bébé  ».

Le prêt-à-porter fait partie des dons fréquemment amenés. « J’ai apporté des vêtements pour femmes et enfants. Je n’en ai plus l’utilité, eux pourraient en avoir besoin  », explique Véronique Profizi. Couverture, coussin et vêtements chauds ont aussi été donnés par une habitante, Martine Lazzarini.

« Les gens donnent facilement des vêtements », remarque la bénévole. Un constat partagé par Thomas Berettoni, premier adjoint au maire de Saint-Laurent-du-Var. « Beaucoup de vêtements, de denrées alimentaires, de produits hygiéniques et de première nécessité pour les enfants ». Il sollicite cependant à « privilégier les vêtements neufs  ». Béatrice Perez ajoute aussi que la dernière consigne qu’on leur a transmise c’est de demander de l’eau.

Une fois reçus, les dons sont triés par les bénévoles puis emportés par des employés de la ville qui les charges sur des transpalettes. Concernant le transport jusqu’en Ukraine ce sera la Métropole qui s’en chargera, explique l’élu.

img_20220228_124300.jpg

Le local accueille des donateurs toute cette semaine, mais son ouverture pourrait être étendue si besoin est. « Pour l’instant la collecte est jusqu’au vendredi 17 heures. S’il y a une évolution, il y a une possibilité de prolonger. S’il y a une amélioration, une possibilité d’arrêter plus tôt », indique Thomas Beretonni.

à lire

Reportages