Récupération de Donnèe
18.4 C
Nice
4 mai 2024

Le Rugby Nice Côte d’Azur à quitte ou double !

On le disait dans notre précédent article, l’ovale niçois se prépare en coulisses pour une nouvelle saison en Fédérale 1. Si l’association a retrouvé un peu de quiétude, les interrogations restent entières sur l’avenir de la gestion de l’équipe première et de l’éventuelle nouvelle SASP qui pourrait bien voir le jour au sein du Rugby Nice Côte d’Azur. Essai transformé dans les prochaines heures du côté des Arboras ?


rugby-tribunes.jpg Les esprits semblent s’être un peu apaisés après l’élection du nouveau bureau directeur du club qui a confirmé Christian Baldacchino dans ses fonctions de président de l’association et vu l’arrivée de Philippe Buchet et de Michel Maiffret respectivement manager sportif et chargé des relations extérieures. Mais, il n’en reste pas moins qu’il faut toujours trouver une solution, et si possible durable, pour le suivi et le développement de la structure professionnelle. Certes, le travail fait par l’association suite à la disparition de la fantasque SASP aux saveurs britanniques a été des plus rigoureux mais il est difficile d’imaginer une pérennité de cette situation avec un objectif qui reste l’accession à l’étage supérieur qu’est la Pro D2.

Pour cela, pas de recette miracle, il faut trouver le ou les investisseurs potentiels désireux de se lancer dans une nouvelle aventure avec, cette fois, un réel plan d’actions et un prévisionnel financier répondant aux exigences toujours plus élevées tant sur le plan sportif que celui économique. Car côté terrain, la tâche ne sera pas des plus aisées avec des concurrents qui pourraient bien se nommer Saint-Etienne, Bourg en Bresse, Montauban, Marseille, Castanet, La Seyne, Romans, Chateaurenard, Chambéry ou encore Nîmes. Côté finances, c’est le million qui semble être la valeur étalon de la Fédérale 1 mais il faudra mettre par contre lourdement la main au portefeuille en cas d’accession en Pro D2 où là les budgets ont tendance à s’envoler ces dernières saisons avec un budget moyen situé entre 4 et 5 millions d’€.

Des solutions semblent s’offrir au club ces derniers jours avec des propositions diverses émanant de chacune des forces en présence au sein, mais aussi hors du club. Et si les dossiers restent pour l’instant à l’abri des regards indiscrets, il se murmure tout de même qu’un projet, qui de plus est porté par un investisseur local, semble avoir toutes les qualités requises pour séduire les dirigeants comme la municipalité. Laissons donc faire le temps et il ne serait pas étonnant qu’une annonce soit faite dans les jours qui suivent avec à la clé de bonnes surprises pour l’ovale azuréen. Pour le moment, il faut savoir rester prudents et ce n’est pas le rocambolesque épisode du Stade Français et de la FACEM qui peut pousser à penser le contraire.

Mais, une fois la nouvelle solution économique trouvée, ce sera une nouvelle équipe et une toute aussi nouvelle gestion qu’il faudra mettre en place afin de repartir sur les bases, espérons bonnes, qui ouvriront la voie à un retour à plus ou moins brève échéance du rugby niçois dans l’élite de l’ovale français. Gestion sportive, marketing, communication, relations presse et autres relations extérieures seront tant de secteurs où il faudra concevoir juste avec les hommes adaptés à ces divers besoins. N’est pas manager qui veut, ni parfois même qui peut ! Et la nouvelle SASP devra être à l’image d’un club et d’une école de rugby qui font des envieux dans l’ovale hexagonal et pour preuve l’entrée, l’an prochain, des juniors Crabos et des Reichel dans le championnat d’élite A. Ce qui confirme que le travail de base est de qualité et fort apprécié (l’école de rugby et les équipes des jeunes) par les instances fédérales qui ont examiné et validé le dossier.

Même si les rebonds d’un ballon souvent capricieux poussent à la plus grande prudence, il semblerait que l’ovale tourne à nouveau assez rond du côté d’un rugby niçois qui se prend à nouveau à rêver au paradis après être passer à deux doigts de l’enfer !

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe