24.3 C
Nice
6 juillet 2022
24.3 C
Nice
6 juillet 2022
spot_img

Derniers Articles

Puget-Théniers : Un centre de santé pour un village sans médecin

2 min de lecture

Charles Ange Ginésy (Président du Département des Alpes-Maritimes), Jean Leonetti (maire d’Antibes Juan-les-Pins), Pierre Corporandy (maire de Puget-Théniers) ont inauguré le 8 février 2022 le premier Centre de santé départemental à Puget-Théniers, avec la présence du Docteur Isabelle Aubanel, qui en est la directrice. Le but : combattre l’absence de médecins sur leur territoire.


Puget-Théniers n’avait plus de médecin généraliste depuis 2020. Pour y remédier, les Alpes-Maritimes ont ouvert un centre de santé intégré à l’hôpital de la ville. Plus globalement, c’est pour lutter contre la désertification médicale que le département a lancé un plan «stop aux déserts médicaux» dont la première décision est l’ouverture de ce centre. De la médecine généraliste, des actes de santé publique et des actions sociales y seront réalisés. Il pourra bénéficier à 10 000 patients.

Présent lors de l’inauguration, Charles Ange Ginésy a précisé dans un communiqué que le centre était déjà en fonctionnement : «En attendant la réalisation de la seconde phase des travaux, il peut d’ores et déjà fonctionner dans de bonnes conditions. Un médecin, deux infirmières, une coordinatrice et deux secrétaires y sont présents». Il manque néanmoins un des deux généralistes dont la structure a besoin. Cette infrastructure de 320 mètres carrés a coûté 665 000 euros au Conseil départemental.

Une fois le centre complètement opérationnel il devrait accueillir différents services. Des consultations de cardiologie, dermatologie, gynécologie, ophtalmologie, ORL, psychiatrie et gastroentérologie y seront assurées. Il y aura aussi la possibilité d’être reçu pour des visites en matière de santé sexuelle (prévention, dépistage ou encore IVG médicamenteuse). De plus, les bilans de santé seront pris en charge à 100% par l’assurance maladie. Des téléconsultations seront également réalisées grâce à un bus connecté qui circulera sur l’ensemble du territoire des Alpes d’Azur.

à lire

Reportages