10.1 C
Nice
9 décembre 2022
9 décembre 2022
10.1 C
Nice

Portraits d’inconnus sur TikTok : à la rencontre d’un créateur de contenus

Nice Premium est allé à la rencontre d’Abdellah Benzamia, un créateur de contenus sur TikTok.

Qui est-il ?

Vous l’avez peut-être vu passer sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme de _benzprod. À 27 ans, Abdellah Benzamia est photographe à son compte, et à ses heures perdues, va à la rencontre de niçois pour les photographier.

Le concept

Cette aventure a débuté par des portraits de rue non filmés, il s’agissait de photographier des passants dans la ville de Nice. Désormais, le concept a évolué, en plus de les photographier, il leur offre leur portrait (il retouche les photographies sur place, les imprime pour ensuite les offrir). C’est donc muni de sa GoPro, de son appareil photo et de son imprimante portable qu’il flâne dans la rue à la recherche de sa prochaine cible. Ces derniers temps son contenu s’est orienté vers la thématique des métiers : boulangers, bouchers, poissonniers, ouvriers, soignants… L’idée est de mettre en lumière certains corps de métier, les valoriser. C’est sa manière à lui de soutenir ces personnes.

Il filme les réactions et poste ensuite le résultat sur son TikTok.

Son compte prenant de l’ampleur, il reçoit dorénavant des demandes d’abonnés souhaitant qu’il photographie un de leurs proches afin de lui faire une surprise.

Pourquoi TikTok ?

Afin de partager. En effet, de nos jours les réseaux sociaux sont un bel outil de partage. Il a l’envie d’apporter quelque chose de différent sur les réseaux, de la bienveillance et de l’énergie positive. « J’ai beaucoup de positivité en moi au point de pouvoir en donner aux gens » nous a-t-il dit.

Ses motivations

Bien plus que faire des portraits d’inconnus, ce sont des rencontres entrainant des discussions enrichissantes. C’est un moyen pour lui de faire plaisir et d’égayer une journée de travail. La photographie est une porte d’entrée vers l’univers d’un inconnu. Abdellah nous a confié qu’au début les gens pouvaient s’avérer hésitants voir réticents, mais après quelques instants se prennent aux jeux, et sont touchés par l’attention.

Ce qu’il préfère

Ce qu’il préfère dans la création d’une vidéo est la partie pré-production : celle où il faut réfléchir au scénario à l’avance. Ensuite, vient le moment d’aller à la rencontre, prendre des photographies, passer du temps avec eux. Un moment qui commence avec un peu de stress mais qui après quelques instants se transforme en un beau moment de partage : « Le réel c’est l’humain, c’est le contact ».

En revanche, en rentrant c’est l’heure de la partie qu’il apprécie le moins : le montage. Cela reste néanmoins une étape nécessaire avant le rendu final et la satisfaction personnelle !

Création d’une vidéo

Nous l’avons donc suivi lors d’une journée de création de contenus afin d’en connaître davantage sur l’envers du décor. Ce jour-là, nous sommes allés à la rencontre d’un ouvrier sur un chantier à Jean-Médecin qui partait à la retraite après 40 ans de carrière. Ainsi, pour son départ, un de ses collègues avait contacté le photographe afin de lui laisser un beau souvenir. Un peu d’hésitation sur la personne à photographier, suivi d’un peu d’appréhension avant de l’aborder, qui se transforma rapidement en un beau moment d’échanges. Et surtout, en de sublimes photographies.

Le résultat final de la vidéo :

@_benzprod

Quand une histoire se termine seuls les souvenirs restent … #nice portraitphotography #ouvrier #retraite

♬ son original – Abdellah Benzamia
Inès Scharff
Inès Scharff
Journaliste pour Nice Premium depuis Janvier 2022
spot_img
spot_img

Derniers Articles