Récupération de Donnèe
18.3 C
Nice
28 mai 2024

Régionales 2010 à Nice : les résultats au 1er tour voient l’UMP en tête, suivi du FN et du PS dans un mouchoir de poche

Vincent Marty
Vincent Martyhttps://www.nicepremium.fr
Ancien rédacteur en chef du site d'information Nice Premium. Chef de projet web et social. Intervenant à l'IPAG Business School.

Derniers Articles

Résultats heureux pour le Parti Socialiste

Patrick Allemand (PS) © Nice Premium/Alain Biguet
Patrick Allemand (PS) © Nice Premium/Alain Biguet
Applaudissements et cris de joie au siège du Parti Socialiste de Nice à l’annonce des résultats qui les annoncent en tête en région PACA.
Patrick Allemand, tête de liste PS dans les Alpes-Maritimes, s’exprime sur les résultats de ce premier tour. Réaction dans un premier temps au niveau national :
« Une abstention si forte prouve l’existence d’une réelle crise de confiance des électeurs vis-à-vis de la classe politique. Nous assistons à un désaveu envers l’UMP alors que nous sommes à mi-parcours du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy. Nous assistons à un vote sanction.»
Quant au niveau régional, le bilan de Patrick Allemand est plutôt positif :
« Nous sommes satisfaits du résultat tant au niveau national que régional. En effet, le Parti Socialiste devance l’UMP alors que la région PACA est majoritairement sarkoziste ».

UMP : Eric Ciotti : « dimanche prochain, tout est possible ! »

Eric Ciotti (UMP) © Nice Premium/Alain Biguet
Eric Ciotti (UMP) © Nice Premium/Alain Biguet
Du côté de l’UMP, l’ambiance est plus calme, plus silencieuse. Entre déception et remotivation, l’heure est à l’écoute studieuse des médias télévisés.

En revanche, Eric Ciotti, Député UMP et Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, fait part de ses réactions par courrier électronique officiel :
« La première et principale leçon à tirer de ce scrutin est le taux d’abstention particulièrement élevé qui doit nous amener à relativiser les résultats enregistrés à l’occasion de ce premier tour. Les électeurs ont en effet été floués par Monsieur Vauzelle qui a refusé tout débat et toute confrontation tout au long cette campagne. Cette politique du mépris est à l’image de l’action conduite par la majorité, aujourd’hui éclatée, de Michel Vauzelle en direction des habitants des Alpes-Maritimes qui ont été oubliés depuis 2004. Dimanche prochain, tout est possible ! ».

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages