22.8 C
Nice
17 août 2022
22.8 C
Nice
17 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Opéra de Nice: COSÌ FAN TUTTE de Wolfgang Amadeus Mozart

1 min de lecture

C’est cette œuvre, universellement appréciée depuis sa création en 1790, qui sera jouée à quatre reprises, ce vendredi 17 janvier (20h), le dimanche 19 (à 15h), le mardi 21 (à 20h) et le vendredi 23 (à 20h) sur la scène de l’Opéra de Nice.


On raconte que l’Empereur Joseph II lui-même, amusé de l’histoire de deux officiers qui avaient échangé leurs femmes, souffla le thème de Così fan tutte (Elles font toutes ainsi) à Mozart et Da Ponte pour le troisième et ultime fruit de leur géniale collaboration.

La musique, aussi élégante que subtile d’un Mozart au plus haut de son talent, baigne cette histoire douce-amère dont les quatre protagonistes passent de l’indignation au libertinage, de la pitié à la colère et de la résignation aux déchirements du cœur.

Comme pour les deux autres titres (Don Juan et Les Noces de Figaro) composant le triptyque signé Mozart-Da Ponte qui ont été donnés à Nice, lors la saison précédente et de celle d’avant, la mise en scène est, cette fois encore, assurée par Daniel Benoin, par ailleurs directeur du Théâtre d’Antibes Anthéa avec lequel ce spectacle est coproduit.

La partition sera servie par l’Orchestre Philharmonique de Nice et le Chœur de l’Opéra de Nice placés sous la baguette de Roland Böer que le public azuréen a déjà eu plusieurs fois l’occasion d’applaudir.

Quant aux voix, ce seront celle d’Anna Kasyan (soprano) pour le rôle de Fiordiligi, de Carine Sechaye (mezzo) pour Dorabella, de Roberto Lenzi (baryton) pour Guglielmo et de Pierre Derhet (ténor) pour Ferrando.

à lire

Reportages