29.1 C
Nice
6 juillet 2022
29.1 C
Nice
6 juillet 2022
spot_img

Derniers Articles

NUPES (Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale), l’alliance des gauches, a présenté ses candidats aux élections législatives dans les circonscriptions des Alpes-Maritimes.

2 min de lecture

Premier tour de piste pour l’alliance des gauches. La NUPES (Nouvelles Union Populaire Ecologique et Sociale) a présenté à Nice ses candidats aux élections législatives pour les circonscriptions des Alpes-Maritimes, devant une cinquantaine de personnes.

« Ca a fait des années que le peuple de gauche des Alpes-Maritimes attend qu’il y ait une union de la gauche » disaient les militants présents convaincus que l’union fait la force, comme dit le dicton populaires. Alors place à la satisfaction et à l’optimisme.

Dans la première circonscription qui couvre une grande partie de Nice, la candidate NUPES c’est donc Anne-Laure Chaintron. L’institutrice s’engage dans une campagne contre trois autres candidats : le député sortant Les Républicains Eric Ciotti, Graig Monetti pour Ensemble (ex LREM), adjoint au maire de Nice Christian Estrosi et chef de cabinet de Frédérique Vidal (ministre de l’Enseignement supérieur) et Muriel Vitetti pour le Rassemblement National. Anne-Laure Chaintron entend renouveler une circonscription qu’elle connait bien: « C’est ma circonscription, je la connais très bien. J’y vis depuis 25 ans, j’y travaille : « je suis institutrice. J’habite dans le vieux Nice et j’ai travaillé dans les quartiers populaires de Nice. » Elle ajoute : « Au niveau de notre circonscription, on connait bien les problématiques de Nice, il y en a pas mal : le logement, le climat, la pollution de la mer, la pollution de l’air. »

Dans la cinquième circonscription , un professeur des écoles, qui a aussi été professeur d’éducation musicale pendant dix ans dans un collège, est candidat pour NUPES. Il s’appelle Philippe Benassaya. Il fait campagne contre Marine Brenier pour Ensemble, la députée sortante , Christelle D’Intorni pour Les Républicains et Frank Khalifa du Rassemblement National. Soutenu par les écologistes, il a une vision d’abord verte de l’alliance NUPES.

Dans la troisième circonscription , Giusti Enzo se présente pour NUPES face à Philippe Pradal (Ensemble), Laurent Castillo (Les Républicains), Benoit Kandel (Rassemblement National) et Cédric Roussel (dissident d’Ensemble, député sortant élu sous l’étiquette LREM).

à lire

Reportages