26 C
Nice
19 août 2022
26 C
Nice
19 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Les spéctacles de la semaine au Conservatoire

2 min de lecture

-Lundi 3 – 20h :SOIREE KOSMA – COUP DE FOUDRE TZIGANE

TSIGOMANIA ET CIRQU’AZUR
Parlons de coup de foudre : musique, danse et cirque. Trois cœurs à l’unisson partageant la même passion : LE SPECTACLE.
A chaque représentation, leurs musiques, les danses et les numéros de cirque sont différents. Leur nouveau spectacle en témoigne. Un feu d’artifices !

Entrée libre dans la limite des places disponibles

-Mardi 4 – 20h:NJO SEXTET invite Minino Garay

Le leader argentin des Tambours du Sud porte un prénom – littéralement – « tout petit » en français. En réalité, Minino Garay impressionne par ses grands gestes, sa puissance physique, ses rires et ses exclamations de géant !
L’équilibre et la spontanéité de cette fusion reflètent la grande complicité qui règne au sein du groupe.
Compositions de Pierre Bertrand extraites de « Caja Negra » et des compositions de Minino Garay extraites de « Que lo Pario » .

Minino Garay- percussions
Pierre Bertrand – Sax
Frédéric Luzignant – Trombone
Frédéric D’oelnitz – Piano
Christian Pachiaudi – Basse
Alain Asplanato – Drums

Entrée libre dans la limite des places disponibles

-Vendredi 7 – 20h: L’ISOLA DISABITATA de Manuel GARCIA – Nouvelle création française

Opéra de Salon pour 4 solistes et piano

Sur un livret de Métastase qui a déjà servi à l’ouvrage éponyme de Joseph Haydn, le célèbre ténor Manuel Garcia, compose un opéra de chambre en 1831, un an avant sa disparition, à destination de ses étudiants parisiens de chant. Dans le plus pur style belcantiste, avec des couleurs qui rappellent Rossini, Bellini ou Mozart – il écrit de somptueuses pages de bravoure où les prouesses vocales sont nombreuses afin de raconter au mieux l’histoire de deux sœurs délaissées sur une île déserte qui désespèrent d’être un jour retrouvées jusqu’à ce que l’amant de l’une d’elles revienne en compagnie de son meilleur ami. L’une va connaître ses premiers émois et l’autre poursuivre enfin son idylle brisée par le destin.
Pour la recréation française, la compagnie « Auteuil Zéro 4 Virgule 7 » a fait appel à une distribution prestigieuse réunissant de jeunes solistes qui ont été formés dans les meilleurs établissements lyriques et musicaux français et qui connaissent actuellement une brillante carrière.

Direction musicale : Denis SEGOND- Compagnie Auteuil Zéro 4 Virgule 7-
Mise en scène : Grégory CAUVIN (assisté de Loïc VARELLA) -Piano : Ariane SAGUET-
Avec : Léa SARFATI (Costanza), Omo BELLO (Sylvia), Manuel NUNEZ CAMELINO (Gernando), Ronan DEBOIS (Enrico)

à lire

Reportages