24 C
Nice
11 août 2022
24 C
Nice
11 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Les mots d’ordre du Préfet des Alpes-Maritimes pour éviter la propagation du virus

2 min de lecture

Depuis le 27 août dernier, le département des Alpes-Maritimes a été classé en zone de circulation active du Covid-19 dite « zone rouge ». Les indicateurs (taux d’incidence, taux de positivité et nombre de clusters) sont toujours à la hausse. On note un taux de positivité de 7,8% dans le département alors qu’il n’est que de 7,4 dans la région PACA.*


Dans ce contexte, en concertation avec les autorités sanitaires et les élus, Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes, a confirmé les mesures en place dans le but de contenir la propagation du virus **

Les écoles :

Jusqu’à présent, les fermetures de classe se font essentiellement dans les classes de maternelle, et ce dû à la difficulté de retracer les gestes des enfants malades.
Chaque jour, les signalements sont de plus en plus nombreux. On en enregistre une vingtaine. Une « cellule Covid » a été mise en place au sein de l’inspection d’académie.
La situation est compliquée, les cas s’accroissent, mais la situation est sous contrôle.

« Responsabilité et solidarité »

Il a été redis que les rassemblements entre 10 et 500 personnes sont soumis à déclaration. Au-delà de 500 personnes, il faut un examen de près avant d’autoriser ou pas la manifestation et ce avec l’avis de l’ARS et l’avis du maire de la commune concernée.

Port du masque obligatoire

On le sait depuis jeudi 10 septembre, le port du masque est obligatoire dans l’intégralité de 18 villes (principalement celles de la bande littorale qui forment une conurbation urbaine) des Alpes-Maritimes.

Bars, restaurants mais aussi snacks et épiceries

La limitation des horaires d’ouverture des débits de boisson et restaurants est toujours fixé à 23h dans les communes de moins de 2 000 habitants et à 1h dans les communes de plus de 2 000 habitants.
Une décision qui est pour l’instant prévue jusqu’au jeudi 15 octobre 2020, inclus.
Un arrêté sera pris pour aligner snacks et épiceries sur ces horaires.

à lire

Reportages