25 C
Nice
17 août 2022
25 C
Nice
17 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Le Rectorat de Nice choisit Les Ouvreurs pour la prévention de homophobie dans le milieu scolaire

2 min de lecture

Les Ouvreurs, l’association qui organise aussi le Festival de Cinéma In&Out qui s’impose de plus en plus comme une référence dans la programmation cinématographique, ont également obtenu l’agrément académique pour les interventions en milieu scolaire de prévention de l’homophobie, la lutte contre les discriminations et la vie affective des élèves.


ouvreurs-2.jpg Il s’agit de la première association des Alpes-Maritimes à obtenir cet agrément académique pour une action de lutte contre l’homophobie.

Cet agrément «est une reconnaissance de la qualité et de l’intérêt de l’action menée par une association, en même temps que la conformité de cette action aux principes régissant l’enseignement public.» Il valide notamment le caractère d’intérêt général de l’action proposée et sa complémentarité avec les programmes d’enseignement.

Il est accordé par le recteur pour une durée de cinq ans, après avis obligatoire du Conseil compétent (Conseil académique des associations éducatives).

Depuis 2008, Les Ouvreurs, associés à SIS Association (titulaire d’un AGREMENT NATIONAL accordé le 26 septembre 2012), la Mutualité française et la MGEN, proposent en effet une action pédagogique de sensibilisation culturelle et citoyenne en faveur des élèves de l’Académie de Nice.

Ces interventions, pilotées sur le terrain par Les Ouvreurs et SIS Association, offrent aux enseignants de nouveaux outils de réflexion autour des thématiques connexes : le genre, les sexualités et notamment l’homosexualité, la lutte contre les discriminations et la prévention de l’homophobie, l’acceptation de soi et des autres.

Elles sont destinées à un public d’élèves de classe de collège (3e), de lycée (Seconde, Première, Terminale) et au-delà (CPGE, IUT, BTS) et peuvent s’inscrire dans les thématiques abordées par les programmes officiels, notamment en Histoire-Géographie, en ECJS (Education Civique Juridique et Sociale) et en Philosophie.
Mais elles répondent avant tout aux missions générales de l’Education Nationale en matière de sensibilisation à la lutte contre les discriminations, de réflexion autour de ses conséquences (suicide, mal-être, acceptation de soi) et d’information concernant l’éducation à la sexualité.

Le dispositif propose, durant le temps scolaire, des ateliers composés de projections de films adaptés (courts métrages édités par l’INPES) suivies de débats avec des intervenants spécialisés.

Le bilan de ces 5 années d’interventions est très positif, comme en témoignent le nombre et la diversité des élèves sensibilisés et l’engouement des personnels d’enseignement pour le projet.

L’action est d’ailleurs inscrite au catalogue «ACT EDUC 06» du Conseil Général des Alpes-Maritimes et a reçu le soutien de l’ARS (Agence Régionale de la Santé) pour le programme d’action 2013-2014.

à lire

Reportages