24.3 C
Nice
6 juillet 2022
24.3 C
Nice
6 juillet 2022
spot_img

Derniers Articles

Le premier volet de la nouvelle saga fantasy des Sept Reliques : l’aventure de l’élue Cordélia

3 min de lecture

Le réveil d’Entropia est le premier tome d’une saga de 7 livres, plus largement intitulée les Sept Reliques. Cet ouvrage est un roman fantasy écrit par Joffrey Lebourg paru chez Des Auteurs Des Livres. Au cours de 359 pages, le lecteur suit le chemin de l’héroïne principale, Cordélia. Sans une once de spoil, l’intrigue typique du genre prend des formes populaires et déjà exploitées à travers différents supports. Dans une atmosphère médiévale alternative, les personnages se voient confier une quête qui semble impossible… Et c’est là toute l’essence de cette saga qui promet d’être très longue et particulièrement étoffée. D’ailleurs, ce premier tome inclut de nombreuses informations, qui vont être précieuses pour la compréhension de tous les enjeux de ces Sept Reliques.

D’abord, l’héroïne Cordélia est une dure à cuire qui a perdu ses parents dans des conditions plus qu’étranges. En réalité, elle est désignée par les dieux pour protéger le monde. L’élue n’a pas d’autre choix que de se plier à la volonté des êtres supérieurs et de cet ange qui lui apporte la nouvelle. Ce n’est finalement pas une mauvaise chose, puisque Cordélia s’ennuie dans un quotidien gris, où elle n’est pas respectée.

La présence d’un personnage féminin fort est toujours un plus dans la littérature : il permet de briser les codes et de donner l’occasion à la lectrice de s’identifier à elle. Très loin de l’image de « lady » ou de princesse retenue de force dans la tour d’un donjon, Cordélia est une rebelle dans l’âme. Malgré la maltraitance, celle-ci ne baisse pas les yeux, quitte à se faire sévèrement reprendre.

Une quête divine pour se sortir de cette situation semble être une option presque rêvée, pour celle qui a longuement été victime. Le lecteur est donc soulagé pour elle, car la « justice divine » a choisi une figure féminine qui n’affiche rien d’héroïque, si ce n’est une personnalité de feu.

Le style de l’auteur laisse entrevoir un potentiel qui mérite d’être exploité et de mûrir. Grâce à son aventure rythmée, Joffrey Lebourg dévoile un imaginaire riche et ambitieux. Certains facteurs en suspens seront sans doute peaufinés dans les prochains tomes, c’est pourquoi les chapitres peuvent sembler inachevés. Le monde d’Alkymia (c’est ainsi que s’appelle l’univers dans lequel évoluent les protagonistes) ressemble au Moyen-Âge. Pourtant, de nombreuses références se glissent dans le texte à d’autres planètes. De ce fait, le lecteur se trouve face à un écrit qui relève a priori de l’heroic fantasy, avec des éléments de la science-fiction. Un pari original qui évoque les tenues du Japon féodal des Jedi et leur code très proche du Bushido des samouraïs…

Parmi les points forts du récit, les descriptions physiques permettent aux lecteurs de se faire une idée vraiment très précise des compagnons de Cordélia, tout comme l’héroïne. Ce sont des personnages au visuel de rêve, qui sont très nettement mis en avant, comme des alliées robustes et imbattables. À cause de ces talents un peu trop puissants, le chemin est aisément parcouru. Le lecteur s’inquiète rarement pour ces personnages, qui semblent invincibles. C’est peut-être là la fragilité touchante de ce premier tome.

Ce voyage initiatique est une belle représentation de la lutte éternelle entre le bien et le mal. Nourri par de solides références d’heroic fantasy, cette introduction forte en action réserve bien des surprises pour les six prochains tomes.

Le site du livre : https://les-sept-reliques.fr/

à lire

Reportages