24.1 C
Nice
18 août 2022
24.1 C
Nice
18 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Le Département en première ligne pour le développement du territoire maralpin

3 min de lecture

Même si l’écrasante supériorité numérique ( 52 sur 54 conseillers s’inscrivent dans la majorité qui soutient Charles-Ange Ginésy ) empêche de fait tout débat et transforme de fait le conseil départemental en chambre d’enregistrement du bien vouloir de duo Ginésy-Ciotti, ne reste pas moins vrai que les délibérations sont nécessaires pour donner force de loi à la gestion de cette collectivité .

Hier une séance publique a eu lieu et le conseil a pris les délibérations qui suivent :


Action sociale : Plan départemental de soutien à l’investissement 2022 – 2028 pour la restructuration des EHPAD avec un budget de 55 M€ dont bénéficieront, dans un premier temps, 16 établissements[1]. Ce plan permettra d’une part, d’améliorer les conditions de vie des résidents et, d’autre part, d’améliorer les conditions de travail des agents.

Education : Le Plan Collège horizon 2028 prévoit l’engagement de 300 M€ par le Département pour soutenir une quadruple exigence :
Répondre à la démographie par la construction de quatre nouveaux collèges[2] ;
Améliorer le cadre de vie et la sécurité des collégiens ;
Acculturer nos collégiens aux nouvelles technologies ;
Intégrer nos collèges dans une démarche écologique.

Environnement : Création de la Société d’économie mixte locale GREEN Energy 06 dédiée aux énergies renouvelables. Elle aura vocation à impulser des opérations, participer à des actions, faire levier financier pour lancer des projets d’énergies renouvelables. Elle disposera d’un budget de 11 millions jusqu’en 2025.

Aide aux collectivités : Contrats de territoires urbains horizon 2026. 150 M€ pour soutenir les grands projets structurants et durables des intercommunalités et leurs villes centres qui épousent les politiques du Green et du Smart Deal. Avec un financement réparti comme suit : 27 M€ pour la CAPL[3], 11 M€ pour la CASA[4], 10 M€ pour la CAPG[5], 86 M€ pour la Métropole (dont 16 M€ pour la ville de Nice).

Ces subventions serviront notamment à soutenir les projets suivants :
Travaux de raccordement de la voie Mathis à l’A8 ;
Ligne du tram vers La Trinité et le prolongement de la coulée verte à Nice ;
Création de deux maisons de santé sur le territoire métropolitain ;
Rénovation de la Croisette et achat de bus électriques et hydrogènes à Cannes ;
Mise en service d’un bus à haut niveau de service entre Grasse et Mouans ;
Reconstruction des stations d’épuration de Gréolières et Gourdon, etc.

Patrimoine culturel : Programme pour la sauvegarde, la valorisation et la mise en réseau du patrimoine fortifié des Alpes-Maritimes. Il se matérialisera par une aide de 5M€ sur 5 ans aux communes ou associations entretenant des édifices et la création d’un musée dédié à l’histoire des fortifications maralpines, au Fort de la Revère à Eze.

Lors de cette séance, le Conseil Départemental a par ailleurs adopté le principe d’une subvention supplémentaire de 700 000 € en faveur du Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur, afin de palier le désengagement de la Région. Un vœu a d’autre part été voté pour pérenniser cette structure, outil de proximité indispensable pour la promotion du territoire azuréen.

à lire

Reportages