9.5 C
Nice
5 décembre 2022
9.5 C
Nice
5 décembre 2022
spot_img

Derniers Articles

Exposition au Mamac de Nice

2 min de lecture

Du 5 février au 5 juin 2011

Vernissage des expositions de Vincent Ganivet, Sarah Sze et Assan Smati, le vendredi 4 février 2011 à 18h30 au 1er étage du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de la Ville de Nice.

Ces trois expositions sont consacrées à de jeunes artistes d’horizons différents : Paris, New York et Berlin.

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Vincent Ganivet développe une pratique artistique de l’absurde et de l’éphémère. Il détourne les matériaux bruts, les objets et les phénomènes du quotidien pour en faire des œuvres d’art. Il révèle la nature cachée des objets les plus banals leur apportant ainsi poésie et beauté. Pour le MAMAC, il se lance dans la construction d’une nouvelle structure de parpaings (matériau de construction creux et moulé), défiant les lois de la gravité.

Sarah Sze associe sculpture et expérience architecturale. Dispersées en constellations, souvent en fonction du lieu de réalisation, ses installations sont orchestrées à la manière d’un miniaturiste. Chaque objet est minutieusement placé selon sa taille, sa forme, son appartenance à un sous-ensemble, tel un catalogue de Muséum d’Histoire Naturelle. Pour cette exposition, Sarah Sze présente une œuvre intitulée The Uncountables (Encyclopedia), réalisée en 2010 pour la Tanya Bonakdar Gallery à New York.

L’œuvre d’Assan Smati exsude de technicité tout en demeurant sensible et poétique. Elle mêle à la représentation humaine tout un bestiaire familier. Comme les artistes d’autrefois, Assan Smati dessine, peint, sculpte, grave. Et comme les artisans de son temps, il photographie, utilise les outils informatiques et construit des installations. Ses œuvres confirment l’engagement d’Assan Smati pour un art figuratif réaliste qui se démarque fortement des us et coutumes.

à lire

Reportages