Récupération de Donnèe
12.8 C
Nice
24 février 2024

13ème Festival du Cinéma Lusophone sur la Côte d’Azur

Derniers Articles

13 ans déjà et l’espoir que cet anniversaire porte chance. L’espace
lusophone reprend ses quartiers à Nice, Cannes et Grasse avec un
choix de films qui interpellent parfois le passé pour mieux réfléchir au
présent et aux enjeux qui le traversent. Ce festival aura aussi une
dimension locale avec un documentaire tourné à Vallauris sur la
communauté Cap-Verdienne.


cinema_lusophone.jpg La musique reste un fil conducteur avec différents concerts et initiatives prévus à la Bibliothèque Louis Nucera, au centre culturel La Providence dans le vieux Nice et chez le disquaire Harmonia Mundi à Nice, ainsi qu’à la MJC Picaud de Cannes.

Le dernier film d’un des plus talentueux jeunes réalisateurs portugais,
Mario BARROSO, tiré d’une adaptation d’un grand classique
portugais du 19ème siècle, déjà mis en images par Manoel de
OLIVEIRA, sera projeté à la Faculté des Lettres.

Et également la première du dernier opus de ce mythe du cinéma
mondial qu’est Manoel de OLIVEIRA avec « L’étrange affaire Angélica ».

ANIMATIONS (Entrée libre)

Samedi 19 mars
MUSEAAV 16 bis Place Garibaldi – Nice

17H00 – Lancement de la 13ème Semaine du Cinéma Lusophone
Cocktail, concerts avec notamment Vitô Rodrigues, animations…

Mardi, 22 mars
Faculté des Lettres 98, bd. Edouard Herriot – Nice Amphi n°61

17H00 – Projection du film “Um Amor de Perdição”, de Mário BARROSO

Mercredi 23 mars
MCJ Picaud – Cannes

19H30 – Cocktail d’ouverture avec un ensemble de Batuque du Cap-Vert

Vendredi 25 mars
Auditorium de la bibliothèque Louis NUCERA 2, place Yves Klein – Nice

17H00 – Concert de musique Cap- Verdienne avec Carl LOPES,
Marcus CECCONI guitare,
François LAPEYSONNIE basse,
Thomas GALLIANO batterie

Samedi 26 mars
Centre Culturel de la Providence 18, rue Saint-Augustin – Vieux Nice

16H00 – Concerts de musique, projections de documentaires sur
l’Afrique Lusophone ( Cap-Vert/ Angola)

Lundi 28 mars
Disquaire Harmonia Mundi 33, rue Hôtel des Postes – Nice

18H00 – Concert de musique du Brésil avec Carl LOPES, Marcus CECCONI guitare

LES FILMS (vo/stf)

ESTÔMAGO
De Marcos JORGE
Brésil – comédie/drame – 2007 – 1h53
Avec João MIGUEL, Fabiula NASCIMENTO, Babu
SANTANA, Carlo BRIANI

Comédie sociale grinçante où art culinaire et goût du pouvoir se
marient avec saveur.Estômago fait de la cuisine une allégorie
sociale et sexuelle pimentée.Le film,dans la tradition de l’art de
la table au cinéma,se déguste jusqu’à la dernière scène,véritable
cerise sur le gâteau.

RÊVES VOLÉS (Sonhos Roubados)
De Sandra WERNEK
Brésil – drame – 2010 – 1h30
Avec Nanda COSTA, Amanda DINIZ, Kika FARIAS, Marieta,SEVERO
Europa Filmes

Forte de sa science documentaire,Sandra Werneck pose un
regard sensible et poétique sur la vie des favelas et plus
précisément sur le quotidien de trois adolescentes qui arpentent,
entre préoccupations familiales et pécuniaires,les ruelles des
quartiers pauvres de Rio.

L’ÉTRANGE AFFAIRE D’ANGELICA
(O estranho caso de Angélica)
De Manoel de OLIVEIRA
Portugal – drame – 2010 – 1h34
Avec Luís Miguel CINTRA, Pilar Lopes de AYALA, Ana Maria
MAGALHÃES, Isabel RUTH, Leonor SILVEIRA, Ricardo TRÊPA
Epicentre Films
Sélection officielle 2010 du Festival de Cannes

Isaac est appelé pour faire le portrait d’Angélica,jeune fille issue
d’une riche famille, qui vient de décéder juste après son mariage.
Ce film entremêle tragique et fantastique,brutalité et absurde.
On y retrouve l’un des thèmes omniprésents dans le cinéma de
Manoel de Oliveira : des amours frustrés, des attractions
destructrices.

GILBERTO GIL, LE POUVOIR DE LA MUSIQUE
De Dominique DREYFUS
France – documentaire – 2010 – 43’
Arte F – Zaradoc Films

Ce documentaire-reportage de Dominique Dreyfus conduit le
spectateur le long d’une des tournées européennes de Gilberto
Gil.Le musicien laisse la caméra plonger dans son univers
personnel et civique : d’une part,le rôle de la musique dans sa
vie,son univers familial,d’autre part,son implication dans les
causes essentielles de son pays et de la planète.

LE MIRACLE DE CANDEAL
De Fernando TRUEBA
Espagne – documentaire musical – 2004 – 02h06
Avec Carlinhos BROWN, Gilberto GIL, Bebo VALDES

Bebo Valdès, célèbre pianiste cubain,arrive à Bahia pour
retrouver ses racines africaines. Il fera une série de rencontres
avec la communauté de la Favela de Candeal dont Carlinhos
Brown – fameux percussionniste brésilien – est le leader
charismatique.Exemple de vivier de musiciens,la favela illustre
aussi l’intégration sociale.

48
De Susana de SOUSA DIAS
Portugal – documentaire – 2009 – 58’
Production : Ansgar Schäfer
Film primé lors du Festival de Beaubourg à Paris.

Après « Visages d’une Dictature »,distingué par de nombreux
prix,Susana de Sousa Dias poursuit son travail de mémoire et
d’interpellation d’un passé sombre de 48 ans de fascisme au
Portugal,en utilisant un procédé cinématographique
innovant.À partir d’un ensemble de photos d’identification
des prisonniers politiques et d’entretiens avec eux,elle trace
un portrait de ces années d’obscurité,de leur cruelle réalité
humaine et de leur projection dans le présent.

MARGEM ATLÂNTICA
D’Ariel de BIGAULT
Portugal/France – documentaire – 2006 – 58’
FMC/Filmoblic/Real Ficção

À Lisbonne,port atlantique aux confins de l’Europe,autrefois
capitale d’un Empire qui s’étendait sur cinq continents, des
auteurs,des acteurs,des musiciens projettent leurs
imaginaires au-delà des mers. Sur cette rive atlantique,leur
relation intime,concrète et poétique avec l’Afrique nourrit
leur esthétique et structure leurs attitudes.Ces multiples
facettes esquissent les contours d’une singularité lusophone
ouverte sur le monde.

UN AMOR DE PERDIÇÃO
De Mário BARROSO
Portugal – drame – 2008 – 1h21
Avec Tomás ALVES, Patrícia FRANCO, Willion BRANDÃO,
Catarina WALLENSTEIN
Atalanta films

Simão,un adolescent problématique,issu d’une riche famille
portugaise,tombe amoureux de Teresa,une mystérieuse
jeune femme considérée comme folle par son entourage. Le
jeune Simão change et cette passion devient obsessionnelle.
Cependant, les conflits d’ordre professionnel entre son père
et celui de Teresa condamnent cette relation.

LE DIABLE À QUATRE
D’Alice de ANDRADE
Brésil – comédie – 2006 – 1h48
Avec Netinho ALVES, Zezeh BARBOSA, Maria FLOR,
Chris COUTO, Marcelo FARIA
Cinéma Public Films

Rita,une jeune fille au pair,s’intéresse à son voisin d’en face,
Paulo. Celui-ci est un jeune bohème qui fréquente le monde
de la prostitution.Rita,en même temps jalouse et fascinée
par cet univers si différent du sien,décide d’y entrer.Alice
Andrade nous offre une comédie sociale dénonçant le monde
chaotique du Brésil.

Du 23 au 29 mars à Nice (cinema Mercury), Cannes (MJC Picaud) et Grasse

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages