30.1 C
Nice
10 août 2022
30.1 C
Nice
10 août 2022
spot_img

Derniers Articles

CONTE DÉCALÉ ET COMÉDIEN MAGNIFIQUE, UNE BELLE SEMAINE AU THÉÂTRE DE GRASSE

2 min de lecture

Une Vendeuse d’Allumettes

Hans Christian Andersen / L’Escabelle – Cie Théâtrale

théâtre

mardi 16 novembre 19h30

mercredi 17 novembre 19h30

à voir en famille dès 6 ans

Alors que la ville tout entière s’apprête à fêter Noël dans l’allégresse, la célèbre « petite marchande d’allumettes » d’Andersen reste transie de froid. Sans chaussures sans argent ni parents ni maison. Peut-être réussira-t-elle à déjouer son destin de mendiante et, du feu de ses allumettes, faire crépiter ses rêves… Transposé dans le monde d’aujourd’hui, dans un univers urbain un peu fantastique et complètement décalé, le conte parle à tous. Grâce à Heidi Brouzeng au look de personnage de BD avec masque et cheveux bleus, on y croit quand elle déploie son corps, invente de petits mots décousus, émet quelques borborygmes sur une musique sentimentale ou tonique. Ce théâtre sans texte (ou presque), ponctué de virgules sonores, d’objets manipulés et de masques, est un hommage merveilleux à l’imaginaire et à la poésie des enfants, seuls capables de défier la misère, l’indifférence et la mort.

tarifs : plein 19 € / réduit 17 € / jeune 14 €abonnements de 11 € à 17 €
représentations scolaires : lundi 15 novembre 10h & 14h30 / mardi 16 novembre

Premier Amour

Samuel Beckett / Sami Frey

théâtre

vendredi 19 novembre 20h30

samedi 20 novembre 20h30

Georges Perec, L’Ecclésiaste, Epictète, Jean-Paul Sartre, Harold Pinter, Marguerite Duras, aujourd’hui Samuel Beckett : il est des compagnonnages qui façonnent un homme. Sami Frey est de ces comédiens hors pair qui aiment à se frotter aux mots des autres, à les explorer sans complaisance pour en retenir le suc. Nourri par la seule exigence d’être au plus près de Samuel Beckett, de la profonde humanité de ses personnages, de la musicalité de son verbe, il fait entendre avec justesse ce récit d’une pathétique drôlerie, d’une naïveté et d’un égoïsme rafraîchissants. Alors, dès l’instant où il entre en scène, accoutré d’un vieux pardessus, d’un chapeau mou, d’un sac à dos, et qu’il s’installe sur un banc, on se dit que le voyage à ses côtés sera inoubliable. Précieux, même.

tarifs : plein 36 € / réduit 33 € / jeune 24 €

abonnements de 17€ à 29 €


théâtre de Grasse

2 avenue Maximin Isnard / 06130 GRASSE

04 93 40 53 00 / [email protected]

à lire

Reportages