Récupération de Donnèe
22 C
Nice
14 juin 2024

Nice Méridia : une technopole urbaine dans l’OIN de la plaine du Var

Derniers Articles

L’ambition de Nice Méridia est de doter la métropole azuréenne d’un pôle de recherche et développement de premier ordre sur les technologies vertes, les domaines liés à la santé et ceux liés à la ville intelligente. A l’occasion de la concertation préalable de la « ZAC Nice Méridia » nous proposons de revenir sur ce projet et de prendre connaissance des observations portées par l’association Vivre Nice.


meridia-2.jpg Le projet de création d’une technopole urbaine sur un premier périmètre opérationnel de 26 ha situé à proximité de l’aéroport international Nice Côte d’Azur vise, par son contenu, son organisation spatiale et son mode de fonctionnement, à associer les avantages spécifiques aux technopoles généralement péri-urbaines (R&D, formation supérieure, “fertilisation croisée“, création de nouvelles entreprises…) aux bénéfices tirés d’une localisation dans un véritable tissu urbain dense : mixité des fonctions (logements, commerces, services, activités), accès en transports en commun, réduction des distances de déplacement domicile-travail, vitalité urbaine en dehors des horaires de bureau, proximité et qualité d’une offre commerciale, de sports, de culture et d’animation.

Symbole d’une ville créative et accueillante, Nice Méridia proposera un espace urbain de haute qualité qui favorisera les interactions et les lieux d’échanges, du logement notamment pour actifs, étudiants, chercheurs, des activités de loisirs et culturelles, des services de proximité… Le groupement réuni autour de l’agence d’urbanisme et d’architecture de Christian Devillers a été retenu comme maître d’œuvre urbain à l’issue d’un concours pour conduire les études.

En tant qu’aménageur du site, l’EPA plaine du Var est maître d’ouvrage de ce projet d’aménagement et de développement durables.

Nice Méridia est une opération qui s’inscrit dans le cadre de l’OIN (Opération d’Intérêt National) Eco Vallée, autrement dit du futur projet d’aménagement de la plaine du Var. Il s’agit de constituer sur ce territoire un pôle de recherche et de développement centré sur les technologies vertes et le concept de « ville intelligente ». En renforçant sa capacité d’attraction d’investissements, en favorisant la création d’emplois et l’implantation de nouvelles entreprises Nice Méridia ambitionne d’être à l’avant-garde d’une mutation de la Métropole Nice Côte d’Azur.

Nice Méridia doit s’étendre sur une superficie de 26 ha qui bénéficie d’un emplacement privilégié à proximité immédiate de l’aéroport international et de la future gare multimodale entre le Grand Arénas et le futur stade Allianz Riviera.

Mais ce site ne doit pas se limiter à une zone d’activités innovantes. Le projet comporte en effet également des commerces, des locaux universitaires, de l’habitat, des équipements publics et de loisirs, un équilibre entre espaces verts et bâtis …

Ce ne sont pas moins de 320 000 m² de capacités constructibles qui devraient permettre la mise sur le marché de 2100 logements et d’offrir à terme 4000 emplois.

Contribution de l’association « Vivre Nice » à la concertation préalable à la création de la ZAC Nice Méridia

En préalable nous souhaitons faire part de notre soutien au projet d’aménagement d’une technopole urbaine dénommée « Nice Méridia » qui est soumis à concertation préalable.

Cette opération qui s’inscrit dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National « Eco Vallée » doit permettre la création d’une zone d’activités innovantes au sein d’un futur quartier qui comportera des commerces, des locaux universitaires, de l’habitat, des équipements publics et de loisirs et des espaces verts. Nice Méridia apporte donc des réponses au défi des années à venir en termes de formation, de logement, d’emploi, d’activité économique et de développement durable.

Nous souhaitons porter les observations suivantes pour contribuer à faire de ces 26 ha une zone « humanisée », où des niçois pourront se loger, travailler et se divertir, dans un quartier qui reste ouvert sur la ville :

1/ Mixité générationnelle.

Pour faire de Nice Méridia un véritable lieu de vie il nous semble utile de favoriser la mixité générationnelle en mentionnant dans le projet l’étude de l’implantation :

d’une crèche pour la garde des enfants en bas âge

mais également d’un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

2/ Dimension culturelle.

Nous proposons de mentionner dans le projet au niveau des espaces publics l’installation d’œuvres d’art contemporaines. La dimension culturelle au sein de ce nouveau quartier dédié aux hautes technologies et au développement durable doit être affirmée.

3/ Création d’un espace ouvert polyvalent.

Nous suggérons de réserver dans l’espace public une zone dont la finalité serait de créer un véritable lieu de vie, polyvalent, de rencontres permettant aux riverains d’organiser différentes manifestations au sein même de Nice Méridia (fête des voisins, fête de la musique, rencontre d’artistes exposants, vide greniers …)

Cet espace, par sa taille et sa finalité, a une vocation différente de celles du cours Méridia et du parc de l’université.

4/ Flux de circulation automobile.

Le projet présenté mentionne la volonté « d’apaiser les grands axes de transport ». Nice Méridia ambitionnant de devenir un véritable lieu de vie nous souhaiterions que les moyens permettant d’arriver à cet objectif soient précisés compte tenu du calendrier du déploiement du futur « transport en commun en site propre ».

Nice Méridia se trouve bordée par deux grands axes majeurs de circulation à l’est et à l’ouest. Il nous semble utile d’étudier la sécurisation des piétons, en particulier des enfants.

5/ Aménagement de pistes cyclables sécurisées.

Nous souhaiterions que soit mentionnée sur l’ensemble des voies de circulation l’existence de véritables pistes cyclables sécurisées et non pas uniquement sur une seule rue comme précisé dans le projet soumis à concertation.

6/ Financement.

Au moment où l’État opère des coupes budgétaires drastiques nous souhaiterions que soit mentionné dans le dossier le niveau actuel d’engagement financier du gouvernement.

7/ Stationnement.

La proximité du futur stade Allianz Riviera pose avec acuité la question des parkings en surface. Le principe de la mutualisation (séduisant au demeurant) du stationnement entre résidents et salariés risque de connaître ses limites dans les périodes d’organisation de grandes manifestations.

Hervé CAEL, Président de l’association
www.vivrenice.fr

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages