Récupération de Donnèe
10 C
Nice
22 avril 2024

La sécurité renforcée avec le dispositif estival de la Police Municipale

Inès Scharff
Inès Scharff
Journaliste et coordinatrice des publications pour Nice Premium depuis janvier 2022

Derniers Articles

Depuis le 24 juin et jusqu’au 28 août, un dispositif de sécurisation renforcée a été mis en place en raison d’une forte affluence touristique dans la ville.

Vendredi 22 juillet, le maire de Nice Christian Estrosi, le Préfet des Alpes-Maritimes, la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Alpes-Maritimes et le Premier adjoint délégué à la Sécurité, se sont rendus sur le centre touristique de Nice pour saluer les équipages de police nationale et municipale, mais également des CRS, mobilisés sur le terrain pour assurer la sécurité de tous.

Présentation du dispositif

Comme chaque été, les missions de sécurisation générale et respect des arrêtés municipaux s’effectuent sur les secteurs les plus fréquentés (vente voie publique, artiste de rue, torse nu, plage sans tabac, regroupements, mendicité, alcool, infractions liées à l’environnement). Afin d’assurer une couverture optimale de la ville, le dispositif couvre les secteurs hyper centre, entre autres, le Vieux Nice/ Garibaldi, zone piétonne, Masséna, Jean-Médecin, les bords de mer. Soit 17 équipages engagés par jour, représentant 50 agents se relayant du dimanche au jeudi de 10h à 2h30 et le vendredi et samedi de 10h à 4h.

Il y a également une brigade nautique pour la surveillance en mer, une brigade équestre mobilisée la journée notamment sur le bord de mer et le centre-ville, et une brigade cynophile en renfort des effectifs de nuit.

De plus, le dispositif apporte un renfort au niveau du Centre de Supervision Urbain. La ville est équipée de près de 4 000 caméras avec des agents opérationnels 7 jours/7 et 24h/24, 240 bornes d’appel d’urgence ou encore 66 hauts-parleurs reliés au CSU pour diffuser des messages de prévention. 

Bilan

Concernant le premier bilan du 1er juin au 17 juillet 2022 :

  • 270 opérations de contrôles ont été menées par les équipes de police municipale
  • 302 interpellations dont : 56 pour vol et recel, 38 pour infraction à la législation sur les stupéfiants, 34 pour violences et 25 pour vente à la sauvette
  • 302 commerces contrôlés dont 10 faisant l’objet de fermetures administratives pour des manquements répétés à l’hygiène ou à la réglementation
  • 280 verbalisations
  • 4 367 verbalisations pour stationnement gênant

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages