Récupération de Donnèe
26.1 C
Nice
7 juillet 2024

Journées “Ensemble on dit Cap” à Nice

Du 03 au 06 juin 2024 ont lieu les journées “Ensemble on dit Cap” à Nice. Des activités ludiques et sportives pour les personnes handicapées sont organisées et encadrées par la ville de Nice. Le thème de cette année est l’adaptabilité.

Cette année encore la mairie de Nice a mis en place les journées “Ensemble on dit Cap”. Le but est de montrer aux personnes handicapés que le sport leur est accessible. Cette deuxième journée se déroule au complexe sportif Les Combes. Escalade, tennis, padel, balle ovale, slackline, curling, danse artistique et olympiades sont au programme pour ravir les personnes en situation de handicap et leur accompagnant. Dans l’esprit des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, la déesse de l’Olympe est présente. Elle offre même une citronnade ou orangeade.

Un mur d’escalade a été installé pour l’occasion – © Cyrielle Marcilly

L’adaptabilité comme mot d’ordre

Une trentaine d’établissements sont présents pour ces journées avec pas moins de 1200 participants. Pour Alain Dublanchet, président du Nice Curling Club, il faut faire la distinction entre le sport handicapé (handicap physique, ndlr) et le sport adapté (handicap mental, ndlr). Le club travaille depuis longtemps avec la cellule handicap de la ville mais se limitait à la patinoire, n’arrangeant pas les centres. C’est donc sa première participation à cette journée et le club a investi dans du matériel adapté dans le but d’être plus inclusif. “C’est important pour nous de participer à cette journée car le public concerné à le droit de vivre.” confie Alain Dublanchet.

Ayant déjà des membres handicapés dans son club, le Nice Curling Club fait partie des 3000 clubs inclusifs voulu par le Comité Paralympique et Sportif Français. Il nous explique également,“On voit une évolution au fur et à mesure des séances de ces personnes à l’assimilation des règles, de différencier la droite et la gauche par exemple”. Le sport peut donc aider les personnes handicapées dans leur vie quotidienne.

Cours de danse proposé par les bénévoles d’Ensemble on dit Cap – © Cyrielle Marcilly

L’important est de faire plaisir

Si ces journées sont organisées c’est avant tout pour faire sourire. Jacques Dejeandile, l’explique parfaitement durant sa prise de parole : “Ce que j’adore dans ces journées c’est le sourire des organisateurs mais surtout celui des participants”. Une mission réussie en regardant le visage de chaque personne présente et où la bonne humeur générale se fait ressentir.

Jacques Dejeandile et les acteurs du département pour Ensemble on dit Cap – © Cyrielle Marcilly

C’est également l’occasion pour ces personnes de découvrir de nouveaux sports, comme Lina : “Ce que j’ai préféré c’est l’escalade parce que ça m’a rappelé comme dans le club du Grand Galop”. De quoi donner envie aux petits et grands de s’inscrire dans un club sportif et de montrer qu’eux aussi sont capables de pratiquer une activité physique sans difficulté.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe