Nice se déclare officiellement candidate aux Jeux Olympiques d’hiver 2018

126
156622

jpg_P1013724.jpg« Je prends devant vous un engagement et j’annonce officiellement la candidature de Nice et de la Côte d’Azur pour l’organisation des Jeux Olympique 2018 » à déclaré C.Estrosi, le député Maire de Nice, bien décidé à tout mettre en œuvre pour proposer une candidature irréprochable. « Nous avons tous les atouts pour réussir et proposer un site d’exception pour faire rêver le monde» a-t-il poursuivi. Ville pourtant balnéaire, la cité azuréenne entend bien offrir un site d’exception à l’organisation de ces jeux d’hiver. Un site parfait caché derrière les collines niçoises, avec des stations d’hiver telles que Isola 2000, Auron, Valberg …

Selon C.Estrosi, la ville de Nice aurait déjà des avantages non négligeables qui permettraient un investissement d’environ 100 millions d’euros alors que les deux autres villes françaises candidates Grenoble [[déjà organisatrice des Jeux en 1968]] et Annecy en prévoient le double. Parmi les infrastructures déjà existantes notons que Nice dispose du deuxième aéroport de France, un réseau de transport public en constante évolution, une capacité hôtelière de premier ordre, de voies de circulations variées ainsi que des stations de montagne aux équipements très performants et la garantie à 80% du domaine skiable, quelques soient les conditions climatiques.

Une concurrence redoutable

jpg_n12473630115_4333.jpgCette candidature arrive à point nommé pour le développement économique de la ville et du département des Alpes-Maritimes. « Les équipements que nous construirons serviront après les jeux à toute la population de notre département. Je souhaite inscrire notre dossier au cœur du développement durable » à indiqué Monsieur Estrosi.

Le département des Alpes-Maritimes a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde politique comme celui de Patrick Allemand, représentant du président de la région PACA Michel Vauzelle pour lequel « c’est une volonté de faire gagner la région toute entière ». Le Prince Albert II de Monaco aurait également promis le soutien de la principauté.

Si Nice présente de nombreuses similitudes avec Vancouver au Canada et Sotchi en Russie, [[les deux dernières villes retenues pour 2010 et 2014]] site à la fois balnéaire et montagneux, la route et encore longue et la concurrence redoutable.

La bataille olympique est annoncée mais, il faudra patienter jusqu’en mars 2009 pour connaître le nom de la ville qui représentera la France face aux autres concurrentes. Selon la rumeur, Nice pourrait bien être confronté à Munich, Genève, Tampere ou encore Denver. Mais cela, seul l’avenir nous le dira.

Comments are closed.