Nationale (rugby) : Nice s’impose à domicile contre son dauphin Bourg-en-Bresse

0
750

Ce dimanche, le Stade Niçois recevait son dauphin, Bourg-en-Bresse, au stade des Arboras. Une rencontre qui s’est terminée sur une nouvelle victoire 31-22 des Niçois. Pour cette occasion, le match était diffusé en clair sur la chaîne de télévision, France 3 – Provence-Alpes-Côte-d’Azur.


Le choc des titans ! Les deux premiers du classement de Nationale vont s’affronter au stade des Arboras. Pour ce match, le coach du Stade Niçois, David Bolgashvili, a effectué cinq changements par rapport à l’équipe qui s’est imposée difficilement la semaine dernière, sur le terrain de Bourgoin-Jallieu (14-20). Martin Freytes est en troisième ligne centre à la place de Joketani Koroi, en charnière, Augustin Ormaechea hérite du brassard de capitaine. Les autres changements concernent Slowik, Lea’ana et Mosses qui remplacent respectivement Desplan, Fritz et Mapoe, au centre et à l’aile.

Première- mi-temps parfaite des Niçois

Contrairement au match serré que tout le monde attendait, c’est le Stade Niçois qui va dominer les débats en début de partie. Dès la 8e minute, l’arrière Rémy Defives déborde sur le côté gauche et, malgré les plaquages des défenseurs burgiens, parvient à aplatir le ballon dans l’en-but. Matty James transforme et 7-0 pour Nice.

Bourg-en-Bresse n’est pas rentré dans le match. L’équpe subit beaucoup, les joueurs sont bousculés, à l’image de Charles Reynaert qui met sous pression l’arrière burgien dans son en-but. Le ballon est aplati, mêlée à cinq mètres en faveur des locaux. Si près des poteaux, les Niçois n’allaient pas se priver d’inscrire un deuxième essai. C’est ce qu’ils parviennent à faire par l’intermédiaire de Kurt Haupt. Après une série de pilonnages et de plaquages à quelques centimètres, le talonneur allemand s’inflitre dans la défense et aplatit. 14-0 après la transformation de James (14e).

Nice livre probablement sa meilleure prestation à domicile de la saison. Matty James reste sur un 100% au pied et conserve son statut de meilleur buteur du championnat de Nationale.

Les locaux se font peut en seconde mi-temps

Les Niçois déroulent avec un maul créé dans les cinq mètres burgiens. Avec l’appui des arrières, les joueurs dans le pack s’écroulent dans l’en-but. L’arbitre accorde l’essai que se charge de transformer James. 21-0 pour le Stade Niçois. Solides en défense, les hommes de Bolgashvili se montrent impitoyables et repoussent les offensives des Burgiens qui n’ont eu aucune autre occasion de marquer à part une pénalité réussie par Florent Campeggia. 21-3 à la 33e minute.

Au retour des vestiaires, Nice poursuit sa démonstration avec un quatrième essai, synonyme de bonus. Les avants multiplient les charges, Ormaechea feinte la passe, perce sur quelques mètres et sert James qui accélère et aplatit. Le demi-d’ouverture niçois transforme contre le vent. 28-3 pour Nice.

Bourg-en-Bresse parvient tout de même à inscrire son premier essai de la partie, cinq minutes après cette action. Plus que 28-10 pour les locaux. Matty James rajoute trois points et le score gonfle à 31-10. Dans un match très engagé et spectaculaire, le Stade Niçois allait connaître une fin de rencontre compliquée, à commencer par la réduite à 14 après le carton jaune infligé à Clément Fontaine (Nice) après deux fautes consécutives sifflées à cinq mètres de l’en-but. Suite à cela, les Niçois vont commettre une énième faute en face des poteaux qui va leur coûter cher. L’arbitre, sans hésiter, accorde un essai de pénalité pour les visiteurs. 31-17 pour Nice à la 66e minute.

On assiste à une fin de match complètement fou entre Niçois et Burgiens. Alors que le temps réglementaire est terminé, les deux équipes réduites à 14 après le carton jaune infligé à Sione Anga’Aelangi (Bourg-en-Bresse) et le deuxième carton jaune de Fontaine synonyme de carton rouge, se sabordent près de l’en-but niçoise.

Finalement, la rencontre se termine sur un essai en coin inévitable de Dimitri Doucet pour Bourg-en-Bresse. Heureusement pour les locaux, la transformation est manquée, les Burgiens n’empocheront pas le bonus défensif. Victoire 31-22 des vaillants Niçois qui se rapprochent un peu plus des demi-finales pour la montée en Pro D2.

Réactions de fin de match

Augustin Ormaechea : « Je retiens l’envie, l’engagement et la préparation que nous avons travaillé pour ce match. On a travaillé dessus toute la semaine et nous sommes ravis de voir que le week-end, cela finit par payer. On a fait une très bonne première mi-temps, tout comme la seconde malgré le vent fort. On a su tenir le ballon pendant tout le match. Je suis très satisfait du jeu aujourd’hui et du travail de chacun. »

Matty James : « On très content aujourd’hui. Depuis deux ans, Bourg-en-Bresse détient des grands joueurs qui ont évolués en Pro D2, et on s’attendait à ce que ce soit compliqué de jouer contre cette équipe. On est très content de cette performance aujourd’hui même si on aurait pu marquer encore un essai ou deux. On a été sous pression en seconde mi-temps, c’était deux fois plus compliqué qu’en première, mais le résultat est là et c’est ce qui importe. »

Le Stade Niçois, leader toujours invaincu à domicile, se déplacera à Dax dans deux semaines.